Suivez-moi sur

Côte d’Ivoire : le gouvernement échoue dans sa tentative d’asphyxier la liberté d’expression

Actu Com

Côte d’Ivoire : le gouvernement échoue dans sa tentative d’asphyxier la liberté d’expression

C’est une bonne nouvelle pour toutes les personnes éprises de liberté. Le « dangereux » projet de loi portant régime juridique de la presse et de l’audiovisuel que le gouvernement ivoirien a voulu imposé aux députés le jeudi 21 décembre 2017 a été amendé. La plupart des articles liberticides qu’il comportait ont été modifié et l’un d’entre eux purement supprimé. Il s’agit de l’article 90 qui stipule ceci : « Est puni par un emprisonnement de 1 à 5 ans, et d’une amende de 300 000 à 3 millions de francs CFA quiconque par voie de presse incite au vol et au pillage, au meurtre, incite à la xénophobie, à la haine tribale… ». Par contre, l’article 99 est resté en l’état. Cet article porte sur les infractions de diffamation qui concernent la vie privée, des faits remontant à plus d’une dizaine d’années et des faits ayant donné lieu à une condamnation effacée.

Pour en arriver là, il a fallu « plus de 7h de débats », raconte l’honorable Yasmina Ouegnin, Député de Cocody et membre du groupe parlementaire Vox Populi. Ce groupe parlementaire a au mois de juin 2017, déposé des amendements contre ce projet de loi. Selon Yasmina Ouégnin, ce énième échec du pouvoir d’Abidjan à asphyxier la liberté d’expression est le résultat des « efforts de lobbying des syndicats et associations de journalistes, de la société civile, des cyberactivistes conjugués à la ferme détermination des députés Vox Populi (…) à ne retirer aucun de leur douzaine d’amendements ont payé ».

Pour le secrétaire général du Syndicat national des professionnels de la presse de Côte d’Ivoire (SYNAPPCI), Guillaume Gbato, la suppression de l’article 90 « est en soi une bonne nouvelle ». Cela dit, Guillaume Gbato, tient à « dénoncer le fait que le gouvernement ait refusé le débat de fond » souhaité par le SYNAPPCI. « Ce dialogue n’ayant pas eu lieu, nous n’aurons pas d’autre choix que de combattre ces lois s’il s’avère que nos préoccupations qui vont largement au-delà du seul article 90 ne sont pas prises en compte », a-t-il prévenu.

2 Comments

2 Comments

  1. hermes belts

    12 février 2018 at 18 h 57 min

    Oh my goodness! an amazing article dude. Thanks Nevertheless I am experiencing subject with ur rss . Don抰 know why Unable to subscribe to it. Is there anyone getting similar rss downside? Anyone who knows kindly respond. Thnkx

  2. nike air zoom

    20 février 2018 at 20 h 23 min

    You need to take part in a contest for among the best blogs on the web. I will advocate this website!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres informations sur Actu Com

SUIVEZ-MOI SUR FACEBOOK

RÉCEMMENT PUBLIES

Archives

Étiquettes

Catégories

To Top