Suivez-moi sur

Covid 19 : Gérer le trop plein d’information à partir de 6 axes stratégiques

Crédit photo : Charles Kevin Kamau (tous droits réservés à Emmanuel Dabo)

Actu Com

Covid 19 : Gérer le trop plein d’information à partir de 6 axes stratégiques

La maladie à Coronavirus (COVID 19) secoue tous les secteurs d’activités. Celui de l’information n’est pas épargné. Il y a un trop plein d’informations pas toujours exactes se diffusant à un rythme vertigineux. Le 15 février 2020, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur Général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a souligné cette préoccupation qu’il a qualifié d’infodémie. L’infodémie est une surabondance d’informations – certaines exactes et d’autres non – qui se produit pendant une épidémie. De manière similaire à une épidémie, elle se propage entre humains via des systèmes d’information numériques et physiques. Il est difficile pour les gens de trouver des sources fiables et des conseils fiables lorsqu’ils en ont besoin.

Lire aussi : les 10 commandements du lecteur de presse 

Durant 2 jours, décideurs, professionnels de la santé publique, chercheurs, étudiants, représentants des médias, plateformes de médias sociaux, et de diverses organisations du secteur privé et de la société civile ont échangé en ligne via les plateformes Zoom, Slido et Twitter, pour suggérer et discuter des actions à entreprendre pour mieux gérer l’infodémie. Il ressort des échanges, les 6 axes suivants :

1/ Conception du message : les interventions et les messages doivent être fondés sur des preuves scientifiques, et doivent atteindre les citoyens et leur permettre de prendre des décisions éclairées sur la manière de se protéger et de protéger leurs communautés en cas d’urgence sanitaire.

2/ Accessibilité du message : les connaissances devraient être traduites en messages de changement de comportement réalisables, présentés de manière compréhensible et accessible à tous les individus dans toutes les parties de toutes les sociétés.

3/ Participation des communautés :les gouvernements devraient tendre la main aux communautés clés pour s’assurer que leurs préoccupations et leurs besoins d’information sont compris, en adaptant les conseils et les messages pour s’adresser aux publics qu’ils représentent.

4/ Renforcement de partenariats : pour renforcer l’analyse et l’amplification de l’impact de l’information, des partenariats stratégiques devraient être formés dans tous les secteurs, y compris les secteurs des médias sociaux et de la technologie, le monde universitaire et la société civile mais, sans s’y limiter.

5/ Suivi des actions : les autorités sanitaires devraient veiller à ce que ces actions s’appuient sur des informations fiables qui les aident à comprendre les récits en circulation et les changements dans le flux d’informations, les questions et la désinformation dans les communautés.

6/ Anticipation, préparation et réponse : À la suite des expériences à ce jour dans la réponse à l’infodémie COVID-19 et des leçons tirées d’autres flambées de maladies, les approches de gestion des infodémies devraient être développées davantage pour soutenir la préparation et la réponse, et pour informer l’atténuation des risques, et être améliorées par la science des données et la recherche sociocomportementale et autres .

Source : Framework for Managing the COVID-19 Infodemic: Methods and Results of an Online, Crowdsourced WHO Technical Consultation

Vous pourriez être intéressé par :

Comprendre les fake news en 10 questions (1ère partie)

Comprendre les fake news en 10 questions (2ème partie)

Si vous avez aimé cet article, merci de le partager 🙂 et surtout, n’hésitez pas à visiter régulièrement www.emmanueldabo.com

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres informations sur Actu Com

To Top