Suivez-moi sur

Portrait de Deuhb Zizou : cyberactiviste et blogueur Tchadien

Émancipation noire

Portrait de Deuhb Zizou : cyberactiviste et blogueur Tchadien

Mercredi 25 novembre 2017, N’Djamena, Tchad.

Sur le chemin qui mène du Centre d’Etudes et de Formation pour le Développement (CEFOD) au Centre culturel Baba Moustapha, je fais la rencontre de « Zizou ». Contrairement à l’entraineur français du Real Madrid Football Club, ce dernier est de peau noire et a des dreadlocks.

« Bonjour mon frère », me salua-t-il. De la même façon, je lui réponds. En l’espace de quelques minutes de marche, nous identifions une passion commune : le blogging.

Zizou, plus connu sous le nom de « Deuhb Zyzou », est blogueur. Il se présente comme un « activiste des droits humains ». A travers son blog (www.deuhbzyzou.wordpress.com), il parle de « politique et quelques rares fois de culture ».

Sa cible : la jeunesse

« Personnellement, je suis engagé sur toutes les questions liées à la jeunesse dans ma communauté au Tchad. Activiste blogueur, mon engagement sert à l’éveil de consciences auprès des jeunes », proclame-t-il à qui veut l’entendre.

Militant dans plusieurs organisations Tchadienne de jeunesse et travaillant pour des projets internationaux tels que Connecting in Time of Duress (CTD) et Voice For Thought,  Zizou a eu l’occasion de prendre part à plusieurs rencontres internationales. Ces espaces d’échanges lui ont donné « l’occasion de mieux apprécier les subtilités des questions liées à la jeunesse ». Ces expériences, dit-il, l’ont enrichis et « inspiré à encourager des jeunes du Tchad à s’investir davantage dans la vie politique de la société où ils évoluent, contrebalançant ainsi l’immense coût social qu’engendre l’exclusion des jeunes filles et garçons. » En afro-optimiste, Dheub croit fortement en la jeunesse africaine et surtout en sa capacité à œuvrer pour le développement de l’Afrique. « Les années à venir, beaucoup de décisions seront prises par les jeunes », prophétise-t-il.

« Ces dernières années, il y a un progrès énorme concernant l’engagement des jeunes à travers le monde. Les technologies de l’information et de la communication fournissent un moyen important sur cet engagement. »

Le blog et la musique, pour s’exprimer

« Je blogue pour exprimer ce que j’ai dans mon cœur. Le blog, c’est mon univers qui me permet de m’exprimer. C’est mon espace à moi et un espace libre d’expression. » Ainsi Zizou considère le blog. Se définissant comme un « libre penseur et indépendant », il accorde une importance de choix à la musique. Pour lui, « c’est plus qu’un divertissement. Mais un vrai vecteur de transmission de messages pour un changement de comportement dans la société. »

Contraintes

En addition aux agressions et menaces dont Zizou refuse d’en parler, il y a le coût très élevé de la connexion internet au Tchad qui, constitue une contrainte majeure pour tous cyberactivistes. (Pour en savoir plus sur le coût d’internet au Tchad, cliquez ici.)

Zizou ne nie pas ces contraintes. Il reconnait même être à plusieurs reprises, allé à la frontière avec le Cameroun pour accéder à de l’internet haut débit à moindre coût. Toutefois, le coût de l’internet au Tchad ne doit pas être selon lui, une raison pour les jeunes de se couper du monde et de ne pas profiter des canaux d’expression qu’offre internet. Pour lui, « Il ne faut jamais attendre ».

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres informations sur Émancipation noire

SUIVEZ-MOI SUR FACEBOOK

RÉCEMMENT PUBLIES

Archives

Étiquettes

Catégories

To Top