Suivez-moi sur

Vulgarisation scientifique : les chercheurs africains s’approprient les outils digitaux

Crédit photo: African Academy of Sciences

Actu Com

Vulgarisation scientifique : les chercheurs africains s’approprient les outils digitaux

Ma joie en ce soir du 17 juillet 2019

Il y a trois ans de cela, j’ai entamé un renforcement de capacités des chercheurs africains sur la communication digitale en mettant l’accent sur Twitter car, après observations, cet outil convient parfaitement à la vulgarisation de la recherche.

En 2017, à Accra (Ghana), avec des collègues d’une dizaine de pays d’Afrique subsaharienne, tous chargés de communication de programmes et d’institutions de recherches en Afrique, nous initions l’hashtag #DELTASAfrica en référence au programme de recherches scientifiques ‘Developing Excellence in Leadership, Training and Science (DELTAS) Africa’.

A chaque réunion annuelle du programme DELTAS Africa, nous adaptons l’hashtag à l’année. Soit #DELTASAfrica17 pour 2017. En 2017 et à peine lancé, #DELTASAfrica17 est parmi les tendances de Twitter. 2 ans plus tard, le même élan est gardé, #DELTASAfrica19 est toujours dans les tendances de Twitter. C’est dire l’ampleur de toute la communication autour de la science en Afrique.

Ce qui m’a réjoui le plus en ce soir du 17 juillet 2019 à Dakar (Sénégal), en plus du travail abattu par tous mes collaborateurs et moi, c’est l’appropriation des outils digitaux par les chercheurs. C’est le signe d’une volonté de se rendre plus proche du grand public et de faire connaitre de façon plus simple, les progrès de la science « made in Africa ».

En effet, à l’occasion de la 4ème réunion annuelle du programme DELTAS Africa et qui s’est tenu à Dakar au Sénégal, un pan important a été accordé à la digitalisation. L’événement a été diffusé en live sur les réseaux sociaux. L’engagement autour de l’hashtag #DELTASAfrica19 s’est accru. Une application mobile a remplacé l’impression de programmes et de documents de présentation. Les éléments clés du menu de l’application sont un tutorial d’utilisation, l’agenda, la biographie des participants et des institutions, le fil d’actualité et les photos de l’événement, des sondages et fait majeur, un jeu. L’objectif du jeu a été de booster les interactions autour de l’événement. Il fallait par exemple, via l’application, fait des publications sur les réseaux sociaux, concernant le déroulé et les paroles fortes de l’événement.

A la soirée de clôture de la 4ème réunion annuelle de DELTAS Africa, deux prix spéciaux ont été décerné aux jeunes chercheurs. Et ce, en plus des prix des meilleures communications orales et des meilleurs posters. Ce sont le prix du meilleur joueur de l’application et celui du meilleur Twittos. Pour remporter le prix lié au jeu, il fallait être le premier à atteindre le maximum de points (22500). Quant au prix lié à Twitter, il fallait avoir fait le maximum de tweets avec l’hashtag #DELTASAfrica19. Les vainqueurs de ces prix sont des jeunes chercheurs appartenant au consortium de recherches Afrique One-ASPIRE que j’ai accompagné et que je continue d’ailleurs d’accompagner en matière de communication. C’est ce qui fait ma joie.

C’est le lieu de remercier tous mes collaborateurs d’Afrique One-ASPIRE, du Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire, de l’Académie Africaine des Sciences et de tous les consortia affiliés au programme DELTAS Africa. Une mention spéciale au Prof Bassirou Bonfoh, au Dr Kathrin Heitz-Tokpa, au Dr Prisca Ndour, à M. Boris Kouakou, à Deborah Fay-Ndlovu et à Charles Kevin Kamau.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres informations sur Actu Com

SUIVEZ-MOI SUR FACEBOOK

RÉCEMMENT PUBLIES

Archives

Étiquettes

Catégories

To Top